Retraite spirituelle du 17 au 19 avril 2015  au centre international de séjour « le Rocheton » (77000)

« Un jour, quelque part, Jésus était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda: Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean Baptiste l’a appris à ses disciples ». C’est sur ces quelques paroles de l’Evangile de Luc, que nous avons débuté notre rencontre basée sur le thème « Toutes les promesses de Dieu sont OUI en Jésus-Christ » 2 Corinthiens 1 : 20. Dès le coucher du soleil, nous nous sommes retrouvés pour la plupart, certains parmi nous ayant été gênés par les aléas de la route et du transport en commun. Josiane nous a rappelé l’importance du ministère de la prière au sein de chaque Eglise. C’est le moteur autour duquel se regroupent tous les départements pour réclamer la présence du Saint-Esprit dans nos assemblées. C’est ainsi que les disciples, réunis dans la Chambre haute, ont reçu la Première Pluie.

Se réclamer des promesses de Jésus

« Je vous dis aussi, que si deux d’entre vous s’accordent sur la terre, tout ce qu’ils demanderont leur sera donné par mon Père qui est aux cieux » Mat 18 :19. Il est important de s’accorder afin de réclamer les promesses faites par Dieu, qui est tout à fait disposé à répandre sur nous Ses bénédictions. S’accorder, c’est appliquer les recommandations de Jésus contenues dans les Evangiles, reprises et développées par Ellen G. White dans son livre « Vers Jésus », chapitre 11 (pages 143-153). Nous avons réclamé la présence de l’Esprit dans nos cœurs avant de nous séparer. Le lendemain matin, nous nous sommes retrouvés pour un temps de prière.

Une prière efficace

Après le petit déjeuner, le temps de louange a introduit la suite de notre réflexion sur la réponse à nos prières. Comment prier et pourquoi ne recevons-nous pas toujours ce que nous demandons ? Prier efficacement, c’est se construire une vie de prière associée à la foi, c’est se réclamer des promesses de Dieu. Pour recevoir, il faut croire en la promesse et accepter la volonté de Dieu. Notre prière, bien qu’elle soit efficace, ne fléchit pas Sa volonté. Travailler en ateliers, nous a permis d’identifier la foi comme étant un don de Dieu qu’il a placé en nous. Il nous incombe de la faire fructifier pour qu’elle grandisse en nous. Ce processus s’accomplit par l’étude de la Parole, nos prières et nos expériences personnelles.

Travailler en atelier est riche d’enseignement

La restitution du travail en atelier s’est avérée riche dans les groupes. Tout est fonction de la foi que nous avons en notre Dieu. La promesse du retour de Jésus se dessine dans les signes qui s’accomplissent sous nos yeux. Que notre foi ne défaille point à cause des épreuves que nous pourrions endurer. Cette journée du samedi s’est terminée avec quelques témoignages qui nous ont insufflés des sujets de prière d’intercession. Le troisième et dernier jour de notre rencontre a débuté par des formations de groupes de prière. Après nous être remis dans les mains de Dieu, nous nous sommes partagés les sujets émis la veille en groupes d’intercesseurs. Ce temps de prière est l’application du texte de Ephésiens 6 : 18 qui nous invite à « prier pour tous les saints ».

Soyons des partenaires de prière

Ce moment était aussi l’occasion d’introduire la dernière partie de notre séminaire : le partenariat de prière. Le partenaire de prière est une personne du même genre, et de la même génération, si possible. Le but est de prier l’un pour l’autre, dans nos défis de vie. La relation est donc de niveau égal, et réciproque. Chacun est libre de partager ce dont il a envie. La confidentialité est importante. On s’encourage dans la lecture et la méditation de la Bible. Libre à chacun ensuite de partager sur ses découvertes, questions, interpellations qui auraient surgis dans ses lectures. Le texte cité en début du compte-rendu, Mathieu 18 : 19, définit clairement ce qu’est le partenariat de prière. Avoir un partenaire de prière, c’est travailler à faire tomber les barrières. Les mauvaises expériences de cette pratique ne devraient pas s’opposer à notre détermination. Dieu sait nous donner de bonnes choses. Accordons-nous donc pour Les lui demander !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires